AGIR CONTRE
L’ÂGISME

Ateliers de réflexion et de sensibilisation de l’OVS
pour échanger sur l’âgisme

Gratuit / Inscrivez-vous

MAIS QU’EST-CE QUE L’ÂGISME?

Des manifestations d’âgisme sont observées dans divers milieux ou situations, tant au quotidien que dans la sphère publique (éducation, santé, travail, médias, scène politique, etc.).

Combien de fois entend-on les propos suivants :

« C’est vraiment plus de mon âge! »
« À ton âge, repose-toi donc et arrête de vouloir continuer à faire tout plein d’activités. »
« On peut vous aider, ma p’tite madame? »
« Je ne me sens pas si vieille (vieux), mais tout le monde me fait sentir comme ça. »
« Les vieux, on devrait leur retirer leur permis de conduire. »
« Incroyable comme les personnes âgées sont lentes et incapables d’utiliser un ordinateur! »
« Ça m’énerve, ces p’tits vieux qui font leurs courses aux heures de pointe alors qu’ils ont toute la journée pour les faire. »

« AGIR CONTRE L’ÂGISME »…

C’est d’abord des ateliers de réflexion…

L’OVS offre des ateliers sur l’âgisme aux organismes et dans différents milieux.

Ces ateliers de 90 minutes vous permettront de :

– Mieux comprendre l’âgisme;
– Prendre conscience de la façon dont l’âgisme influence notre perception du vieillissement et oriente certains de nos comportements;
– Déterminer des moyens pour le contrer.

À qui s’adresse les ateliers?

Les ateliers s’adressent à des aînés, aussi bien à domicile que dans une RPA, à des jeunes, des intervenants, des équipes de travail, des étudiants, des groupes communautaires, des bénévoles et des proches aidants. Bref, à toute personne qui souhaite réfléchir, échanger et s’outiller par rapport à la réalité de l’âgisme et à ses conséquences dans les différents milieux.

1 personne sur 2

1 personne sur 2

Selon l’OMS et son Rapport mondial sur l’âgisme (2021), une personne sur deux fait preuve d’âgisme à l’encontre des personnes âgées.

100 +

Plus de 100 ateliers dans toutes les régions du Québec ont été offerts dans différents milieux ou organismes.

1000 +

Plus de 1 000 personnes
y ont déjà participé.
Soyez du nombre!

COMMENT PARTICIPER À NOS ATELIERS?

Rien de plus facile. Vous formez un groupe d’une douzaine de personnes et contactez nos animateurs, qui pourront planifier et préparer une rencontre personnalisée selon vos besoins. Ils se feront un plaisir de répondre à toutes vos questions et de vous apporter des précisions.

C’est gratuit et les horaires sont souples et pratiques.

Les ateliers auront lieu sur place, à l’endroit que vous aurez choisi dans la grande région de Montréal, ou de façon virtuelle par visioconférence pour les autres régions du Québec. Les ateliers sont offerts en français et en anglais.

Demandez notre offre de service sur les ateliers de réflexion à l’adresse électronique info@ovs-oas.org.
Si vous désirez la recevoir par courrier, laissez-nous vos coordonnées et votre numéro de téléphone. Nous vous contacterons dans les meilleurs délais.

NOUS JOINDRE

Animateurs :
Lucie Delwaide : L.delwaide@videotron.ca

Responsable du projet à l’OVS :
info@ovs-oas.org

Contactez-nous et demandez dès aujourd’hui la tenue d’un atelier sur l’âgisme dans votre organisme ou dans votre milieu !

Parlant de bande dessinée…!

Saviez-vous que L’âgisme en un clin d’œil est une bande dessinée de l’OVS qui contient une vingtaine de situations pouvant survenir à tous les jours? On y retrouve des propos et des gestes concrets qui constituent des preuves explicites d’âgisme. Certaines personnes en provoquent et d’autres subissent les conséquences de tels gestes. L’âgisme nous concerne tous. Et tout le monde sera un jour ou l’autre témoin ou victime de propos malveillants. Voir ci-dessous.

DOCUMENTS DISPONIBLES

Dépliant «AGIR CONTRE L’ÂGISME»
à télécharger :

BD «L’âgisme en un clin d’œil»
Écrivez-nous pour obtenir votre exemplaire gratuit.

COMMENTAIRES DE PARTICIPANTS À NOS ATELIERS

« Comme aidante naturelle, je me rends compte que je m’exprime souvent à la place de ma mère. » / Aidante naturelle

« Il y a des propos que je cesserai de tenir maintenant; je n’avais pas compris qu’il s’agissait d’âgisme. » / Participante

« J’ai compris l’importance de réagir lorsqu’on est victime d’âgisme et de ne pas craindre les réactions des autres. Cela peut les sensibiliser à ce que nous vivons. » / Victime d’âgisme

« Cela m’a permis de réfléchir à mes interventions lorsque je communique avec des personnes à titre de bénévole et je ferai quelques changements. » / Bénévole

« À mon âge (72 ans), je constate que je suis victime d’âgisme, mais que j’en fais parfois subir aux autres. » / Âgisme envers les autres

« J’ai découvert que des jeunes étaient également victimes d’âgisme. » / Jeunes victimes

« J’ai appris que l’on peut avoir des comportements âgisme envers soi-même. » / Âgisme envers soi-même

« Je suis impressionnée par le nombre de mythes et de préjugés qui circulent et qui ne reposent pourtant sur aucune preuve. » / Mythes et préjugés